Rungis ou des affiches communistes dans nos métros

28 06 2007

La qualité est un combat d’avenir. (Rungis)

La campagne de promotion Rungis avait déjà débuté durant tout le mois de mai à travers 6 affiches de 6m2 sur le périphérique de la Porte de Versailles, mais à moins d’avoir une voiture et d’habiter Paris et ses alentours, vous avez du la louper…

A partir de ce matin et jusqu’au 2 juillet, ils nous remettent ça mais cete fois çi dans les transports franciliens. C’est donc 2 500 affiches éparpillées dans Paris et la banlieue mais aussi une campagne radio nationale sur Europe 1 et RTL.

La campagne trouve aussi son écho sur le online avec un site « évènementiel » comme ils disent : www.combat-avenir.com. Toutes les caractéristiques de la campagne off sont donc reprises ici avec la possibilité de télécharger des fonds d’écrans (je me suis toujours demandée si je genre de gagdets trouvaient un écho chez les internautes…), des goodies et des jeux en ligne. Le site emploie un ton on ne peut plus communautaire et résistance avec des termes tels que « les troupes », « le QG », « le combat » et « les soldats de la qualité » : un peu trop explicite à mon goût.

Sur le ton des années 30, reprenant les codes visuels et graphiques des affiches de propagande communiste, ces affiches choquent et se font remarquées par leur retour vers un passé que certains essaient d’oublier. N’est ce pas unpeu trop tôt pour ressortir ce genre d’affiches sans penser choquer et énerver certaines générations ?

En bref, le visuel est révélateur d’une volonté de changement et de combat pour un avenir meilleure, la campagne est des plus basiques et le ton de communication surprenant pour un grossite en produit frais !

introrungis.png

pagedaccueilrungis.png

 

 rungisaffiche2.jpg

Publicités

Actions

Information

7 responses

28 06 2007
El Loopso

Je pense que l’utilisation outrancière de ces codes a quand même pour but de montrer qu’on joue justement avec eux. Une utilisation un peu plus fine aurait peut-être pu être interprétée de façon négative, pour justement faire passer une idée sous-jacente…

Par contre, je suis pas sur que le thème soit super adapté à ce combat justement un poil « retrograde ». On perd un peu l’humour d’opposition du coup, non ?

28 06 2007
Diane

Oui c’est intéressant comme point de vue mais je trouve celà un peu limite de jouer avec ces codes là justement. Bon en résumé, l’idée est bonne mais à adapter à un produit plus adapté pour que l’effet désiré soit bien mis en place….

30 06 2007
LN

Je suis étudiante en Histoire de l’Art et j’ai écrit un mémoire sur la peinture contemporaine en ex-Allemagne de l’Est, ce qui m’a amenée à étudier la représentation en RDA.
J’avoue que lorsque j’ai vu pour la première fois ces affiches dans le métro, j’en suis restée clouée sur place, bloquée en plein milieu du couloir au centre de la foule grogneuse qui se cognait à moi. Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer : d’abord, je trouve que contrairement à l’annonce faite sur le site internet de Rungis (www.combat-avenir.com), ces affiches font clairement plus référence au Réalisme Socialiste qu’à l’imagerie française destiné à l’effort de guerre. La précisition du détail dans le rendu de la touche, la géométrisation des visages et des compositions et le caractère affirmé des couleurs montrent à quel point le graphiste qui a créé ces images connaît bien les affiches de propagande communiste : c’est saississant !
Le vrai problème, selon moi, c’est surtout le message absolument radicalisé du slogan (« tous unis ensemble… » c’est beau comme du Lénine…ou plus proche de nous…), et c’est surtout que le public passe devant ces publicités sans aucune réaction ! J’ai été frappée de voir comme tout le monde s’en fou…Ceux qui saississent immédiatement la référence peuvent se dire que c’est pas si mal de prendre tant de recul sur l’image de propagande, sur l’histoire et sur l’oppression et la censure. Mais ceux qui passent complètement à côté avalent ça au premier degré, comme si le concept valait pour lui-même avec une absolue autoconviction : vive le français qui se lève tôt, travaille (pas comme les fénéants), et oeuvre pour un monde meilleur ! (« Travail, Famille, Patrie » ?) Rungis joue délibérément sur l’ignorance des gens pour leur faire avaler un discours pas si étranger que ça en ce moment, et surfe sur une vague contemporaine, et non pas seulement historique, non ? Le côté décalé, drôle ou second degré, moi, franchement, je ne le vois pas clairement…

1 07 2007
Diane

Bonjour LN,

Je suis heureuse de constater que je n’ai pas été la seule à m’arrêter devant ces affiches quitte à me faire bousculer par la foule du métro…
Et étrangement j’y ai vu instantanément la composition, le code couleur et la charte graphique des affiches communistes. J’ai donc été choqué et attristé de voir à quel point les entreprises n’hésitent pas à nous ressortir une imagerie lourde de souvenir et de consonance. Et je ne comprends pas pourquoi personne n’a relevé cette affiche, pourquoi tout le monde la voit et l’oubli l’instant d’après (après une brève recherche Technorati, je constate que seulement 2 articles traitent de cette campagne). Mais je crois que c’est une preuve de l’état dans lequel notre société se trouve : totalement désabusée, habituée à tout et qui ne se choque plus de rien.
Merci pour cette analyse artistique et historique de la composition de l’affiche !

2 07 2007
KA

Bonjour,

Je parle de cette campagne d’affichage sur mon blogue, et montre en parallèle quelques affiches non pas soviétiques, mais nazies. Car c’est plutôt par là qu’il faut voir la référence.
C’est, bien sûr, d’autant plus écœurant. Et ce n’est pas la première fois qu’on a affaire à ce genre de récupération cynique : Nike avait fait quelque chose dans le même genre il y a plusieurs années de ça en s’inspirant d’affiches mussoliniennes et soviétiques (voir mon billet précédent).

Voilà. J’ai un peu l’air de faire ma pub, là, mais il n’en est rien (mon blogue est très lu). Je voulais juste partager sur un sujet qui, ainsi qu’il a été dit plus haut, laisse l’immense majorité des gens indifférents.

KA.

5 07 2007
Cyrille

et tout ça pour vendre des melons et des poulets. Encore un exemple de communication qui comble son manque d’intérêt (surtout pour le consommateur final dont je crois assez peu au pouvoir de prescription sur son boucher) par une transgression facile et outrageante…

15 10 2007
o.

Et si ils sont si bons que ca leurs produits, pourquoi ont-ils donc besoin de faire de la publicité ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :